octobre 6, 2020

Un lieu, une histoire...Une villa au coeur de la Provence

Comment avez vous trouvé la maison ? en quelle année ?
Nous cherchions avec mon époux une maison dans le petit village de Provence, Lincel, où il a grandit. Le nombre de biens étant limité nous attendions la meilleure opportunité. Nous souhaitions rester au coeur du village afin que nos enfants puissent aller et venir chez leur grands parents. L’idée était de créer un point d’ancrage fort pour notre famille après de multiples déménagements. Poser ses valises, les meubles et objets de famille, créer un cocon et pouvoir accueillir nos amis. Ce sont des amis de la famille qui en 2008 nous ont proposés la maison de leur tante Louisette. Cette maison de village était habitée par cette adorable vieille dame depuis des années.
Racontez nous votre projet
La maison était habitable en l’état même si elle nécessitait des travaux de rafraichissement. Mais nous avons décidé de la rendre confortable et à notre goût tout en respectant l’âme de la maison. Les travaux ont finalement été assez lourds, puisque nous avons percé un plancher, changé le sens d’un escalier. Tous les réseaux ont été refait à neuf avec une climatisation réversible.
Comment s’est déroulée la rénovation ?
Nous avons travaillé les plans avec mon époux, mais choisit de nous faire accompagner d’un architecte aixois Alain Maillat qui habite à Lincel. Le salon a été pensé dans l’esprit d’un pigeonnier provençal : une grande baie vitrée d’angle a été conçue en technal. Nous souhaitons que la maison garde son cachet de maison de village mais qu’elle soit résolument contemporaine.
Quels matériaux avez vous choisis ? pourquoi ?
Nous avons longuement cherché les matériaux. Le choix a été de rester simple et cohérent avec les propositions de la région. Travertin pour les sols, pierre de mane pour les rebords en pierre, ferronnerie travaillée localement, carreaux de ciment CAROCIM pour une salle de bain.
Et la décoration ? Les Artistes de Collection Latil
Les meubles de famille ont vite trouvés leur place dans la maison. Les objets et réalisations des artistes de collection Latil s’inscrivent dans l’espace au fur et à mesure des rencontres. Vases de marie Victoire Winckler, tapis de Jean-Pierre Tortil, tableaux de Daniela Busarello. En espérant que d’autres éléments viennent agrandir la “collection”. La maison est louée à la semaine de temps en temps car nous ne l’occupons que pendant les vacances scolaires.